ACTE DESESPERE DU FUGITIF MULTIRECIDIVSTE: Boy Djiné a tenté à deux reprises de se suicider

Dernières infos Aucun commentaire sur ACTE DESESPERE DU FUGITIF MULTIRECIDIVSTE: Boy Djiné a tenté à deux reprises de se suicider 47

Le désespoir ronge encore Modou Fall alias Boy Djiné, au fond de sa cellule. Selon nos informations, en effet le célèbre fugitif multirécidiviste a tenté, à deux reprises, de mettre fin à sa vie. Les conditions difficiles de sa détention seraient à l’origine de ses tentatives désespérées.

 

L’affaire a été tout simplement étouffée au niveau de l’Administration pénitentiaire. En effet, selon des sources dignes de foi, Modou Fall alias Boy Djiné a essayé, à deux reprises, de mettre fin à sa vie. Et comment ! Nos sources soufflent que le fugitif multirécidiviste a tenté d’avaler les tessons de l’ampoule de sa cellule qu’il a cassée. Nos interlocuteurs, proches de la prison du camp pénal, soutiennent que n’eût été l’intervention des gardes pénitentiaires, Boy Djiné allait passer de vie à trépas.

Qu’est-ce qui explique ce geste désespéré de l’homme qui est toujours parvenu à s’échapper de la prison, au nez et à la barbe des gardes pénitentiaires ? Nul ne le sait avec exactitude, pour le moment. Mais, il semble que Boy Djiné vit très mal ses conditions de détention. Et selon nos informations, il est toujours menotté, même… dans sa cellule. C’est donc les conditions inhumaines auxquelles il est soumis qui ont poussé Modou Fall à tenter de mettre fin à sa vie.

En fait, la fugue réussie à plusieurs reprises de Boy Djiné a suffi à susciter la vigilance de l’Administration pénitentiaire, qui ne veut pas subir une autre sorte d’humiliation. Des mesures strictes et très spéciales de surveillance ont donc été prises à son encontre. Mis en isolement, il lui est interdit de recevoir de la visite. Même sa mère qui était venue le voir, munie de l’autorisation du Doyen des juges d’instruction, a été éconduite par l’Administration pénitentiaire. Du coup, pour ce qui est de la liberté provisoire, le fugitif multirécidiviste ne l’espère pas du tout. Il faut dire que son épouse Jabi Cham et sa sœur Yacine Fall n’ont pas non plus réussi à avoir le quitus de sortie. C’est dire que la justice sénégalaise n’est, apparemment, pas prête à accorder la moindre parcelle de liberté à Boy Djiné et à sa famille, jusqu’à ce que cette affaire soit définitivement tirée au clair.

 

Alassane DRAME

Laisser un commentaire

*

COPYTIGHT 2016 Jotay.net

Rechercher

Retour en haut