AMADOU KANE DIALLO, ANCIEN MAIRE DE NDIOUM ET EX-DG DU COSEC: «Je reste au Pds, mais je vais conduire ma propre liste aux Législatives avec comme objectif un groupe parlementaire»

Politique Aucun commentaire sur AMADOU KANE DIALLO, ANCIEN MAIRE DE NDIOUM ET EX-DG DU COSEC: «Je reste au Pds, mais je vais conduire ma propre liste aux Législatives avec comme objectif un groupe parlementaire» 73

Leader du mouvement «Bamtaré Synergie Ngir Liggueyel Sénégal», Amadou Kane Diallo, président fondateur dudit mouvement qui vise à avoir un groupe parlementaire, a décidé de présenter sa liste pour les prochaines législatives.

En marge d’une Assemblée générale organisée par les responsables, militants et sympathisants du Mouvement Bamtaré mis en place sous son impulsion, Amadou Kane Diallo, ex-Directeur général du Cosec, n’a pas manqué d’égratigner et de dénoncer la politique actuelle du régime de Macky Sall. Sur la traque des biens supposés mal acquis, l’ancien maire de la commune de Ndioum fait savoir que le Sénégal a perdu beaucoup de temps avec cette traque. Selon ce dernier, cette traque n’a fait qu’apeurer les investisseurs privés locaux. Et que, malheureusement, tous ceux qui détenaient des capitaux ont eu peur d’investir dans le pays pour ne pas être poursuivis. Il donne pour preuve le fait que les citoyens sénégalais sont plus que dans le désespoir, car ils peinent à joindre les deux bouts.
Aujourd’hui, le taux de croissance, tant chanté par le pouvoir actuel, n’est nullement senti chez les populations.
Le taux de croissance tant avancé n’existe que dans la bouche de ceux-là qui sortent de tels propos de leurs bouches et qui sont au cœur du pouvoir, donc complètement déconnectés des réalités du pays, a souligné Amadou Kane Diallo.
Une situation difficile qui se ressent partout dans le pays, car les Sénégalais peinent à subvenir à leurs besoins. «Il faudrait se rendre dans le Sénégal des profondeurs pour s’en rendre compte», dit-il.
Preuve que les populations sont laissées à elles-mêmes, Amadou Kane Diallo, actuellement en tournée dans le Fouta, fait savoir que si le taux de chômage est aussi élevé que ces dernières années, c’est à cause surtout de la mauvaise politique agricole mise en marche par le pouvoir actuel. Il y a une véritable problématique au niveau de la politique de développement qui est menée par nos dirigeants actuels.
Kane Diallo a déploré le manque d’industrie de transformation dans cette zone pourtant riche pour permettre aux jeunes de rester dans leur terroir.
Dans le Nord du pays, déplore-t-il, les populations s’appauvrissent du fait que nos nombreuses ressources sont mal utilisées.
Pour l’ancien maire de la commune de Ndioum, le peuple a tourné le dos à Macky Sall après l’avoir pourtant plébiscité il y a moins de 5 ans.
Par ailleurs, il déplore le fait que toutes nos institutions de 1960 à nos jours ne soient qu’une pâle copie de la constitution française.

OBJECTIF : GROUPE PARLEMENTAIRE

Amadou Kane Diallo de révéler que le mouvement Bamtaré, «synergie d’idées, d’actions et de forces nationales», aura sa liste pour ces législatives, à travers tout le pays, ainsi qu’au plan international. Ajoutant que c’est lui-même qui va diriger cette liste nationale de Bamtaré, avant de préciser toutefois qu’il reste et demeure un militant et responsable libéral. Et de souligner avec force que son objectif est d’avoir un groupe parlementaire sinon avoir le maximum de députés, qui joueront pleinement leur rôle au sein de l’hémicycle.

Abdoul Selly

Laisser un commentaire


*

COPYTIGHT 2016 Jotay.net

Rechercher

Retour en haut