ARABIE SAOUDITE: prison et flagellation pour des travailleurs étrangers

Actualité Aucun commentaire sur ARABIE SAOUDITE: prison et flagellation pour des travailleurs étrangers 31

En Arabie saoudite, la presse du royaume annonce que plusieurs dizaines de travailleurs étrangers ont été condamnés à des peines de flagellation et de prison pour des actes de violence. Les faits sont survenus l’année dernière lorsque plusieurs entreprises de construction ont cessé de verser les salaires de leurs employés immigrés, provoquant divers mouvements de protestation.

Avec la chute des prix du pétrole, les comptes de plusieurs pays producteurs ont plongé dans le rouge ces derniers mois, notamment dans les monarchies du Golfe, où par un effet domino, le secteur du bâtiment a été touché à son tour.

En Arabie saoudite, plusieurs entreprises de construction – comme les groupes Ben Laden et Saudi Oger – ont massivement licencié et cessé de verser les salaires de dizaines de milliers de leurs employés. Des travailleurs pour la plupart venus d’Inde ou d’autres pays d’Asie, grands pourvoyeurs de main-d’œuvre dans la péninsule arabique.

49 personnes condamnées

Soudain confrontés à la précarité et dans l’incapacité de quitter le pays, certains de ces employés ont manifesté l’année dernière. Exaspérés, ils ont parfois incendié des bâtiments ou des véhicules appartenant aux entreprises de construction.

Selon la presse du royaume, 49 personnes dont on ignore les nationalités ont été condamnées après ces évènements. Le quotidien al-Watan cite des peines de 300 coups de fouet et de 4 mois de prison. Selon plusieurs sources, de nombreux travailleurs du secteur du bâtiment attendent toujours le versement de salaires impayés en Arabie saoudite.

rfi.fr

Laisser un commentaire

*

COPYTIGHT 2016 Jotay.net

Rechercher

Retour en haut