BOOMERANG: Historiette

Contributions Aucun commentaire sur BOOMERANG: Historiette 19

Le pape du Sopi, à force d’être évoqué, est sorti du bois, hier, pour s’inscrire dans le sillon que l’opinion lui a tracé. Mais nous insisterons sur le vote obligatoire dont il a parlé et que le ministre de l’Intérieur Jean Collin, Toubab sénégalais, avait proposé au Président Senghor, c’était en 1973, une éternité. Donc un peu d’histoire pour les plus jeunes, car c’est cette proposition de Collin à Senghor qui présida, ce que n’a pas dit Me Wade, à la création du Pds. En effet, à l’issue de la présidentielle de 1973, Senghor s’était ému de la faiblesse de la participation des électeurs au scrutin, malgré le score de plus de 90% qu’il a réalisé. Faisant venir son ministre de l’Intérieur, il lui demanda de trouver une solution. Et comme propositions, Collin suggéra de rendre le vote obligatoire ou, à défaut, de quitter le régime du parti unique pour une ouverture démocratique. Connaissant son peuple allergique à toute contrainte, Senghor opta pour l’ouverture démocratique. Laquelle, mûrie à Mogadiscio entre lui et Me Abdoulaye Wade, donnera naissance en 1974 au Parti démocratique sénégalais, parti de contribution à l’approfondissement démocratique du pays. La suite, on la connait.
Waa Ji

Laisser un commentaire

*

COPYTIGHT 2016 Jotay.net

Rechercher

Retour en haut