BRAS DE FER AVEC LES EX-CADRES DU PAD: Cheikh Kanté condamné à payer plus de 300 millions

Appels, Société Aucun commentaire sur BRAS DE FER AVEC LES EX-CADRES DU PAD: Cheikh Kanté condamné à payer plus de 300 millions 43

La Chambre d’appel de la Cour suprême, statuant en matière sociale, a tranché hier le bras de fer qui oppose Cheikh Kanté à Diamane Diakham et Cie. La haute juridiction a rejeté le pourvoi du Directeur général du Port autonome de Dakar, confirmant l’arrêt de la Cour d’appel. Au final, Cheikh Kanté devra payer 320 millions de francs aux ex-cadres de la société.

La messe est dite ! Cheikh Kanté va devoir mettre la main à la poche et payer 320 millions de francs à Diaman Diakham, Moussa Sy, Jean-Baptiste Diop et Mamadou Thioub. La Chambre sociale de la Cour suprême, qui a statué hier sur le pourvoi du Directeur général du Port autonome de Dakar, a tranché et a donné raison aux cadres licenciés de la société. La haute juridiction a, en effet, rejeté le pourvoi du Directeur général Kanté. Cela aura comme effet d’obliger le patron du Port autonome de Dakar à payer à Diamane Diakham et Cie, le préjudice alloué par le juge d’appel. A défaut, ces derniers pourront bloquer les comptes de la société pour exiger de se faire payer.

Catastrophe : une dizaine de comptes du Port débiteurs

Cependant, selon un des conseils des plaignants, la solvabilité du Port autonome de Dakar pose problème. A en croire la robe noire, 17 comptes bancaires ont été bloqués auparavant, mais plus d’une dizaine de ces comptes étaient débiteurs. Mais, peu importe, les ex-cadres du Port autonome de Dakar feront tout pour rentrer dans leur fonds.
Pour rappel, Diamane Diakham, Moussa Sy, Jean-Baptiste Diop et Mamadou Thioub ont intenté une procédure judiciaire contre le Directeur général du Port qu’ils accusent de les avoir licenciés de manière abusive. Ils réclamaient 2 milliards de nos francs. Devant le premier juge, Cheikh Kanté avait gagné le procès. C’est devant la Cour d’appel que les cadres qu’il a licenciés ont gagné la seconde manche de ce bras de fer ardu. Le tribunal a alloué à Diamane Diakham et ses camarades 320 millions. Pour contraindre le Port à payer, une procédure de saisie attribution a été initiée pour bloquer les comptes de la société. Mais c’était sans compter avec la détermination de Cheikh Kanté à ne pas débourser un kopeck. Il a fait opposition devant le juge d’appel qui l’a débouté de sa demande, ordonnant ainsi la continuation des poursuites.
Pour sa dernière tentative, le Directeur général du Pad saisit la Cour suprême, par une requête aux fins de pourvoi. Selon nos informations, Diamane Diakham et ses camarades s’étaient également pourvus en cassation, estimant que la somme allouée était un peu faible. Au final, la juridiction suprême a confirmé l’arrêt de la Cour d’appel.

Alassane DRAME

Laisser un commentaire

*

COPYTIGHT 2016 Jotay.net

Rechercher

Retour en haut