Toumba Diakité devant la chambre d'accusation au Palais de justice de Dakar

DOSSIER DE L’ANCIEN AIDE DE CAMP DE MOUSSA DADIS CAMARA: La Chambre d’accusation donne feu vert à Macky pour l’extradition de Toumba Diakité

Hot news Aucun commentaire sur DOSSIER DE L’ANCIEN AIDE DE CAMP DE MOUSSA DADIS CAMARA: La Chambre d’accusation donne feu vert à Macky pour l’extradition de Toumba Diakité 33

La Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar a rendu, hier, un avis favorable à l’extradition de Toumba Diakité. Mais, si la Chambre donne un avis, c’est le président de la République qui prend en définitive la décision, par décret. La balle est donc désormais dans le camp de Macky Sall, qui peut choisir de l’envoyer à son pays d’origine ou non. L’ancien commandant en chef de Moussa Dadis Camara a pourtant supplié la Chambre de le laisser à Dakar.

Le sort de Toumba Diakité est désormais entre les mains de Macky Sall. Hier, la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar a donné feu vert au président de la République du Sénégal pour procéder à l’extradition de l’ancien bras droit de Moussa Dadis Camara. La Chambre d’accusation a, en effet, émis un avis favorable sur l’extradition du commandant Diakité. Le juge d’appel a ainsi rejoint le Procureur général qui, dans ses réquisitions, avait demandé à la juridiction du second degré d’accéder à la demande de la Guinée. Selon Alioune Ndao,  rien ne s’oppose à ce que Toumba Diakité soit  extradé vers son pays d’origine. « D’abord, il est Guinéen et donc, il n’est pas de nationalité sénégalaise », dira-t-il. Ensuite, « le commandant Diakité est poursuivi pour des infractions de droit commun connues au Sénégal et enfin les infractions ne sont pas politiques, ni militaires », précisent le représentant du ministère public. Ainsi, selon Alioune Ndao, Toumba Diakité « est bel et bien extradable ». Le Procureur général a aussi argué que la dernière condition, qui est la peine de mort, n’existe pas en Guinée.

Pourtant, Aboubakar Diakité, qui a pris la parole en premier, a demandé solennellement à la Chambre de le laisser à Dakar, non sans évoquer les raisons de sécurité. « Je me suis replié au Sénégal pour sauver ma peau. Car, les mêmes personnes sont encore aux affaires. Je doute que si on me remet à la Guinée, la vérité éclate. Je souhaite que l’on me laisse ici à Dakar et aussi que l’on m’accorde la liberté provisoire jusqu’à ce que les conditions de mon extradition soient réunies », a d’emblée sollicité Toumba Diakité à la Cour.

De son côté, Me Baba Diop a expliqué que dans la fiche de renseignement envoyée par la Guinée à Interpol, il est bien précisé que le commandant Diakité pourrait être sanctionné de la peine de mort. Pour l’avocat, l’ancien aide de camp de Dadis Camara a commis des infractions politiques, car au moment des faits, il était militaire dans l’exercice de ses fonctions. Il était, selon Me Baba Diop, dans la « conquête du pouvoir ».

La Chambre d’accusation n’a pas suivi Toumba Diakité et son avocat et a donné un avis favorable. Auparavant, elle s’est prononcée sur la demande en annulation introduite par l’avocat défenseur, qui a invoqué des irrégularités dans la procédure. En réplique au conseil de Toumba Diakité, l’Avocat général a soutenu qu’il y a une procédure de négociation entre la Guinée et le Sénégal qui ne prévoit pas de procédure de notification, mais qui détermine les conditions d’extradition ». La Chambre d’accusation a rejeté la demande en annulation de l’avocat de la défense.

La balle est désormais dans le camp de Macky Sall, qui doit prendre le décret d’extradition.

Alassane DRAME

Laisser un commentaire


*

COPYTIGHT 2016 Jotay.net

Rechercher

Retour en haut