DOUBLE MEURTRE DE MEDINATOUL SALAM: Le dossier enrôlé pour le mois de mars en audience de Chambre criminelle à Thiès

Dernières infos Aucun commentaire sur DOUBLE MEURTRE DE MEDINATOUL SALAM: Le dossier enrôlé pour le mois de mars en audience de Chambre criminelle à Thiès 31

Le compte à rebours est parti pour Cheikh Béthio Thioune. Le guide des Thiantacounes peut désormais compter les jours, car il ne lui reste pas beaucoup de temps avant d’être édifié sur son sort dans l’affaire du double meurtre de Médinatoul Salam. Ce dossier est enrôlé pour le mois de mars prochain.

C’est bientôt l’épilogue dans le dossier de Cheikh Béthio Thioune. Lors d’une sortie sur les ondes de la Rfm, le garde des Sceaux, ministre de la Justice avait soutenu que les dossiers de Thione Seck et du guide des Thiantacounes seront jugés l’année prochaine, c’est-à-dire en 2017. Les dés semblent désormais jetés. Car, selon nos informations, le Parquet a enrôlé le dossier de Cheikh Béthio en audience de Chambre criminelle et l’affaire sera évoquée au mois de mars prochain, à Thiès.
Cheikh Béthio Thioune ne sera pas le seul à comparaître devant les juges de la Chambre criminelle. Il est, en effet, poursuivi en même temps que 16 autres de ses disciples. Ces derniers, qui n’ont pas eu la même baraka que leur guide spirituel, séjournent toujours en prison. D’ailleurs, un cri de révolte avait émané du fond de leur cellule, pour fustiger l’attitude du guide des Thiantacounes, qui ne se souciait plus de leur sort. Des sources proches du Cheikh estiment, à la décharge de leur guide, que ce dernier ne voulait pas parler de cette affaire, car son séjour en prison l’a presque traumatisé. Il craint donc d’y retourner.
Cheikh Béthio Thioune est poursuivi pour complicité sur le double meurtre de Médinatoul Salam. L’affaire s’est produite en 2012. Ababacar Diagne et Bara Sow, tous deux disciples du Cheikh, ont été tués, par balle, au domicile de ce dernier, à Mbour. Au moment des faits, le guide des Thiantacounes était dans ses appartements. Par la suite, les corps des victimes ont été transportés à un kilomètre du lieu du crime avant d’être enterrés. Le Procureur de Thiès, informé de cette affaire, a procédé à l’interpellation du guide des Thiantacounes et d’une vingtaine de ses disciples. Le dossier connaîtra plusieurs péripéties avant que la Cour suprême, en règlement de juges, ne dessaisit les juges de Thiès pour confier le dossier au Doyen des juges d’instruction.
A la décharge de Cheikh Béthio Thioune, qui a toujours nié sa responsabilité dans cette affaire, à l’instruction, lors des simulations, les tirs en l’air émis dans l’enceinte de sa vaste maison ont confirmé qu’il ne pouvait pas entendre, à partir de ses appartements, les coups de feu. Toutefois, au bout du compte, le guide des Thiantacounes sera mis dans le même sac que 16 autres de ses disciples, dans l’ordonnance de renvoi du Doyen des juges d’instruction.

Alassane DRAME

Laisser un commentaire

*

COPYTIGHT 2016 Jotay.net

Rechercher

Retour en haut