EXAMEN DU BUDGET DE LA VILLE DE DAKAR : L’apériste Ibrahima Fall parle de budget de campagne, Khalifa Sall le remet à sa place, Mamoudou Wone, copieusement insulté, prend la fuite

Dernières infos Aucun commentaire sur EXAMEN DU BUDGET DE LA VILLE DE DAKAR : L’apériste Ibrahima Fall parle de budget de campagne, Khalifa Sall le remet à sa place, Mamoudou Wone, copieusement insulté, prend la fuite 69

L’examen du budget de la ville de Dakar a été émaillé d’incidents et d’attaques. Ibrahima Fall, qui a voulu s’en prendre à Khalifa Sall, a été remis à sa place. Mamoudou Wone des Parcelles Assainies a été copieusement hué et insulté par les femmes présentes. Il n’a dû son salut qu’à ses jambes. La rewmiste Clémence Diallo, qui voulait parler du cas Bamba Fall, a été stoppée net par le préfet dont le jeu trouble étonne encore…

Mamoudou Wone l’a échappé belle, hier. N’eussent été ses jambes, ce sont les femmes du Parti socialiste, proches du maire de Dakar, qui allaient lui faire la fête. Venu au Conseil municipal de la ville de Dakar (il est tout de même conseiller), Mamadou Wone a été pris à partie par les femmes. Elles l’ont hué avant de l’abreuver d’injures. Heureusement, il a pris ses jambes à son cou avant que l’irréparable ne se reproduise. Il s’est engouffré dans sa voiture pour s’éloigner des lieux hostiles.

Khalifa Sall recadre un apériste

L’autre provocation, c’est celle de Ibrahima Fall, un apériste proche du ministre Abdoulaye Diouf Sarr. Ce dernier a pris la parole pour dire qu’il soupçonne le maire de la ville de Dakar d’avoir gonflé certains chapitres du budget pour se faire de l’argent pour les besoins de la campagne pour les élections législatives à venir. Mais comme Khalifa Sall n’est pas du genre à se laisser accuser, il dira à ce dernier qu’il n’a point besoin de cela. «Si on veut de l’argent pour la campagne, on va le chercher ailleurs, pas dans le budget de la ville», lui a-t-il asséné.

Le jeu trouble du préfet
Alors qu’il a laissé librement l’apériste Ibrahima Fall parler, le préfet de Dakar a coupé net la rewmiste Clémence Diallo, qui voulait aborder le cas du maire Bamba Fall. Le préfet a estimé que ce débat n’était pas indiqué puisqu’il n’était pas à l’ordre du jour. Immédiatement, Fatoumata Gassama Fall lève la main pour répliquer au préfet et abonder dans le même sens que sa collègue Clémence Diallo, mais Khalifa Sall n’a pas voulu lui donner la parole.

Laisser un commentaire


*

COPYTIGHT 2016 Jotay.net

Rechercher

Retour en haut