HENRY SAIVET MILIEU SENEGALAIS: «Le match contre l’Ouganda va conditionner la suite»

Sport Aucun commentaire sur HENRY SAIVET MILIEU SENEGALAIS: «Le match contre l’Ouganda va conditionner la suite» 10

Le milieu de terrain du Sénégal, Henry Saivet, est persuadé que le match amical contre l’Ouganda va conditionner celui contre la Guinée Equatoriale en préliminaires de la Can 2019. Le joueur de Saint-Etienne a fait cette révélation, hier, après la séance des Lions.

Auteur d’une saison décevante avec Saint-Etienne, Henry Saivet veut retrouver un nouvel état d’esprit avec l’équipe nationale du Sénégal. «C’est toujours compliqué de préparer les matchs, quand c’est en toute fin de saison. Car, il ya eu beaucoup de matchs dans la saison», a laissé entendre le natif de Dakar, qui souligne que l’idée, c’est de venir avec beaucoup d’envie en sélection nationale, qui rencontre l’Ouganda en amical et la Guinée Equatoriale pour le début des éliminatoires de la Can 2019, des matchs qui seront très compliqués. « Le premier match contre l’Ouganda sera important, car cela va donner le ton pour le match face à la Guinée Equatoriale. C’est un match qu’il faut bien négocier pour bien rentrer dans les qualifications. Il faudra impérativement une victoire contre le Nzalang Nacional», dit-il avant de poursuivre : «On a joué récemment l’Ouganda à Dakar et peu importe que ce soit un match amical ou officiel, on aborde les matchs de la même façon. On a toujours envie de gagner. Il n’y aura pas de calcul à faire. C’est un match qui va conditionner le deuxième, pour nous, il n’y a rien d’amical». Cela est d’autant plus vrai pour lui qu’il affirme qu’il faudra mettre beaucoup d’intensité pour gagner.
Parlant de la concurrence dans la Tanière, Henry Saivet indique qu’elle est saine. «Il y a beaucoup de qualité dans cette équipe et tout le monde peut jouer. A partir de là, on sait que les meilleurs à l’entrainement vont jouer, donc tout le monde se bat», souligne-t-il. Pour l’ancien milieu de Newcastle, le plus important, c’est l’équipe du Sénégal, peu importe qui va jouer, mais seule la gagne est primordiale. Concernant la Can 2017, Saivet pense que c’est du passé. Selon lui, il faut se concentrer sur les prochaines échéances afin d’aller encore plus loin.

Laisser un commentaire

*

COPYTIGHT 2016 Jotay.net

Rechercher

Retour en haut