khalifa Sall_pensif

LE MAIRE DE DAKAR DIT TOUT: «Si c’est Khalifa Sall qu’ils veulent arrêter, qu’on m’appelle. Je n’ai pas besoin de convocation»

Appels, Hot news Aucun commentaire sur LE MAIRE DE DAKAR DIT TOUT: «Si c’est Khalifa Sall qu’ils veulent arrêter, qu’on m’appelle. Je n’ai pas besoin de convocation» 69

Khalifa Sall n’a pas fini de constituer une équation et une sérieuse menace pour les intérêts de la direction du Parti socialiste. En dépit des peaux de bananes à lui glissées dans le but de le pousser à la sortie, il dit à qui veut l’entendre qu’il ne quittera pas le Ps. Le Parti socialiste, c’est son Adn. Il compte d’ailleurs conduire une liste aux prochaines législatives et faire en sorte que le Ps ait un candidat à la Présidentielle de 2012. Quant aux tournées, il ne les arrêtera pas. Il ira partout ou besoin se fera sentir au Sénégal, en son nom propre ou en tant que militant et secrétaire national chargé de la vie politique du parti, parce que, dit-il, c’estun mandat qui lui a été donné par le 15e congrès du Parti socialiste. Le maire de Dakar s’exprimait samedi passé à l’émission «ça me dit Mag», animée par Pape Alé.

Le mal, présentement, du Parti socialiste se trouverait-il dans ses textes ? Il semblerait que ce soit bien le cas, car Khalifa Sall, qui s’est finalement décidé à sortir de sa torpeur, après que ses proches ont fini d’être malmenés, fait feu de tout bois.
Il soutient en effet que pour les mêmes problèmes, certains (de l’autre camp), en 2012, avaient soutenu que le Ps n’avait pas à faire liste commune avec Benno Bokk Yakaar. Et les arguments mis sur la table étaient que, si le Ps fait une liste commune avec Benno Bokk Yakaar, le parti perdrait énormément. Pour lui, après avoir participé à l’élection de Macky Sall, le Ps devait retourner dans ses quartiers, concourir à nouveau aux suffrages des Sénégalais. «Il faut que le Ps continue de travailler à avoir sa liberté», martèle-t-il.
Et Khalifa Sall de dire que ce sont ceux qui défendaient cette thèse qui ne veulent plus entendre parler de candidature du Ps. «Si la tendance qui se dessine aujourd’hui est maintenue, c’est que, jusqu’en 2024, le Ps ne pourra rien faire pour lui-même. Il ne prétendra à rien. Il ne dirigera pas de liste et ne sera candidat à rien du tout. Nous ne sommes pas d’accord, parce qu’en 2012, il n’y a pas eu de liste pour le Ps aux législatives», fait savoir le maire.

COMPAGNONNAGE PS AVEC LA MOUVANCE PRESIDENTIELLE, EN CHIFFRES ET NOMBRE D’ELUS
Sur les 400 et quelques maires élus de Bby, vilipende toujours Khalifa Sall, le Ps n’en a que trois ou quatre. Sur les Départements remportés par Benno Bokk Yakaar, le Ps n’en a eu que trois. Tous les autres socialistes devenus maires se sont battu seuls, sans le soutien de Benno. «Si on suit cette logique, jusqu’en 2024, le Ps n’aura pas de candidat. 2017 est en perspective, on dit qu’on va encore faire liste commune ; 2019, c’est pour bientôt. On ne peut pas s’accoquiner avec quelqu’un dans une majorité, pour ensuite dire qu’on va présenter un candidat. 2019, tu n’auras pas un candidat. Ensuite, 2022, c’est des listes pour les législatives… c’est en 2024 que tu pourras prétendre à ta liberté. Qui va accepter cela ? Est-ce que c’est pour ça que Senghor avait créé le Parti socialiste ? Parce que d’ici à 2024, on n’existe plus pour nous-mêmes et par nous-mêmes. Wade nous a donné à deux reprises des exemples. Il est entré deux fois dans le gouvernement socialiste, mais il n’a pas une seule fois, accepté d’aller avec nous à des élections. Aux locales, il partait et après, il revenait. Aux législatives, pareil».

LA VERITE SUR LES EVENEMENTS DU 5 MARS ET LA VERITE SUR BAMBA FALL ET Cie
«Pour les violences du 5 mars, personne n’a vu venir et ça me fait sourire quand je repense à tout ce qui a été dit. Il était question de nervis recrutés par nos soins pour détruire. Ce qui est faux. La preuve, ceux qui sont aujourd’hui dans les liens de la détention et ceux qui ont été entendus, dans le cadre de cette affaire, sont tous des militants et responsables socialistes. Bamba Fall, tout le monde le connaît. C’est dans le parti qu’il est né, c’est dans le parti qu’il a grandi. Eduqué par nos soins, couvé par les Ameth, Arame Diène, Boubacar Seck, Sam Wagne, Diafara Hanne. Il y a de ces choses que Bamba ne fera jamais de sa vie. Il est au-dessus de ce dont on l’accuse aujourd’hui. Il incarne des valeurs! Il vaut plus que ça. Bira Kane Ndiaye, c’est le fils d’Amadou Racine Ndiaye, le premier responsable du Mjps au Sénégal».

A LA PLACE DE NERVIS, DES JEUNES QUI AVAIENT BATTU CAMPAGNE AVEC PAPE BABACAR MBAYE, OULIMATA DIOM, AMINATA MBENGUE NDIAYE… EN PRISON
«Ceux qui sont arrêtés, ce sont des militants et des responsables du Ps. En 2000, dans les moments difficiles, ce sont les mêmes personnes, aujourd’hui entre les mains de la justice, qui défendaient le secrétaire général du Ps. 2007, ceux qui avaient battu campagne avec Oulimata Diom, Aminata Mbengue Ndiaye, ce sont les mêmes qui sont dans les liens de la détention. C’est le contexte qui fait loi aux rois. Mais surtout le contexte qui fait loi. Quand il s’est passé ce qui s’est passé, j’ai été voir tous ceux que je devais voir pour rappeler l’histoire du parti. Une plainte, c’est ceux qui l’ont déposée qui vont l’assumer. (…) Ce que nous avons dit, nous, est clair. Nous ne serons pas avec Benno Bokk Yakaar aux législatives. Nous voulons que le parti ait sa propre liste aux élections législatives de 2017 et même pour les prochaines élections à venir».

PRET A ALLER EN PRISON POUR METTRE FIN A TOUT
«Si c’est moi qu’ils veulent entendre, si c’est Khalifa Sall qu’ils veulent auditionner, si c’est Khalifa Sall qu’ils veulent arrêter, qu’on m’appelle. Je n’ai pas besoin de convocation, moi. S’ils m’appellent, au sortir de l’émission, je me rendrai tout de suite à la police. Ce qu’ils veulent savoir, c’est si cela a été commandité, si cela a été ordonné, qu’ils me posent la question. C’est mieux que de s’en prendre à mes proches et aux gosses. Aminata Diallo, Zale Tyson, Cheikh Sall…nous savons tous ce qui motive leurs convocations. Qu’on ne nous fasse pas dire ce que nous ne voulons pas dire. Tout ce qu’ils savent, nous le savons aussi», menace Khalifa Sall, qui précise que ce n’est pas en s’en prenant à lui ou à ses proches qu’il reculera.

INCHALLAH, UNE LISTE POUR LES LEGISLATIVES ET UNE CANDIDATURE DU PS AUX PRESIDENTIELLES
Non seulement, il n’est pas près de quitter le Parti socialiste, parce qu’il l’a dans son Adn, mais mieux, il travaillera à avoir une liste contre Benno Bokk Yakaar aux élections législatives à venir. Au sujet de ses tournées politiques, motifs de tous ses problèmes avec la direction du Parti socialiste, Khalifa Sall dit qu’il n’est pas près de renoncer à cette entreprise. Il ira partout au Sénégal. Soit, en son nom propre, soit ès qualité de secrétaire général en charge de la vie politique du Parti socialiste, comme le lui permettent et donnent mandat les textes issus du 15e congrès. C’est dire que l’on n’a pas encore fini de parler de remous au sein de la formation de Senghor.

Madou MBODJ

Laisser un commentaire

*

COPYTIGHT 2016 Jotay.net

Rechercher

Retour en haut