LE NOMBRE DE DEPUTES PASSE DE 150 A 165: Abdoulaye Baldé dénonce et parle d’augmentation inutile qui va grever le budget

Dernières infos Aucun commentaire sur LE NOMBRE DE DEPUTES PASSE DE 150 A 165: Abdoulaye Baldé dénonce et parle d’augmentation inutile qui va grever le budget 19

Le député-maire de Ziguinchor ne refuse pas le fait que les Sénégalais de l’extérieur soient représentés au niveau de l’Assemblée nationale. Mais, Abdoulaye Baldé déplore cette augmentation du nombre de députés et la façon dont cela s’est passé à l’hémicycle.

L’augmentation de quinze députés dédiés à la diaspora sur les 150 qui existent déjà continue d’alimenter les commentaires des politiques. Le président de l’Union des centristes du Sénégal, même s’il ne rejette pas la représentation de la diaspora sénégalaise au niveau de l’hémicycle, pense que cela devait s’accomplir sans faire passer le nombre de députés de 150 à 165. «Ma position sur cette question est celle de l’opposition. Je suis tout à fait d’accord que les Sénégalais de l’extérieur doivent avoir des représentants au niveau de l’Assemblée nationale. Mais, il fallait prendre ces quinze dans ce qui existait», indique Abdoulaye Baldé, déplorant que «malheureusement, la coalition au pouvoir, sans concertation avec l’opposition, a amené le nombre de 150 à 165 députés, en nous mettant devant le fait accompli».
Pour le maire de Ziguinchor, c’est une augmentation inutile qui va grever le budget de notre pays. Et, poursuit-il, c’est à la limite une Assemblée «budgétivore».

En outre, revenant sur cette volonté du président de la République, Abdoulaye Baldé a souligné qu’il y a une rupture de dialogue entre le gouvernement et l’opposition. Il a rappelé que lors de l’audience entre le chef de l’Etat et l’opposition, de bonnes initiatives ont été prises, mais, malheureusement, elles ne sont pas appliquées. «Lors de la rencontre entre le Président et la coalition Manko, beaucoup de garanties et d’avancées ont été notées. Et, je pense qu’il était important, avant de prendre une décision de ce type, de revoir l’opposition pour que, dans un consensus, une telle décision puisse être prise», soutient l’édile de Ziguinchor. D’après lui, il n’est pas trop tard pour le Président Macky Sall de «mieux» faire.

Ahmet Coly

Laisser un commentaire

*

COPYTIGHT 2016 Jotay.net

Rechercher

Retour en haut