LYNCHAGE A MORT AVORTE A DJEDDAH THIAROYE KAO :   Le député-suppléant Samba Ndongo sauve la vie à un rétrécisseur de sexe

Dernières infos Aucun commentaire sur LYNCHAGE A MORT AVORTE A DJEDDAH THIAROYE KAO :   Le député-suppléant Samba Ndongo sauve la vie à un rétrécisseur de sexe 32

 

 Revoilà une histoire de rétrécissement de sexe dans la banlieue dakaroise. Cette fois-ci, elle a eu lieu au quartier Léona de la commune de Djeddah Thiaroye Kao.  Deux adultes ont accusé, avant-hier nuit, un individu d’avoir fait disparaître mystérieusement leurs organes génitaux. L’irréparable a failli se produire dans la localité.

 

Un présumé rétrécisseur de sexe non identifié a échappé de justesse à la mort, grâce à la prompte intervention du député-suppléant sur la liste de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby) de la commune de Djeddah Thiaroye Kao, Samba Ndongo. Ce dernier a pesé de tout son poids et usé de toute son autorité pour empêcher la foule de lyncher à mort l’accusé.

Tout est parti de deux jeunes du quartier qui ont accusé, ce mercredi 9 août, aux environs de 22h, un individu d’avoir rétréci leurs sexes par des moyens mystiques. Ils commencent alors à lui débiter des insanités et se mettent à lui proférer des menaces. L’accusé cafouille et dégage en touche les allégations. Il jure sur ses grands seigneurs, clame son innocence et tente de se frayer un passage dans les dédales sombres de la cité.

Mais les deux compagnons maintiennent la pression et provoquent un vacarme dans le coin. Le voisinage accourt, se renseigne du motif de la dispute et s’en mêle. La foule grossit, gronde de rage et crie à la vindicte populaire contre le supposé retailleur d’organes génitaux. Certains s’arment d’objets contondants, appellent au meurtre et s’activent dans la marrée humaine, aux fins de donner l’assaut. D’autres temporisent, jouent les médiateurs et tentent de vérifier les allégations des accusateurs.

 

Il extirpe le «paria» des griffes de la foule, l’enferme dans une pièce et alerte la police

 

Face à ce tohu-bohu indescriptible, le député-suppléant de Bby de Djeddah Thiaroye Kao, Samba Ndongo, s’interpose, se dresse en bouclier pour le présumé rétrécisseur de pénis et s’emploie à raisonner la foule surexcitée. Cette dernière refuse de ravaler sa colère, continue de gesticuler et demande au probable futur représentant du peuple de rester en dehors de l’affaire. Elle pousse des cris d’horreur, maintient la pression et campe sur sa position de vouloir la peau du bonhomme.

  1. Ndongo use de fermeté, extirpe le «paria» de la localité des griffes de la foule et l’enferme dans une chambre. Il annihile les velléités de lynchage des habitants en repoussant ces derniers, avec l’appui de bonnes volontés et câble le commissaire de police de Thiaroye, Khadidiatou Sall. Celle-ci dépêche illico-presto quelques-uns de ses hommes qui débarquent sur les lieux et conduisent le supposé retailleur de sexe ainsi que les deux «victimes» dans les locaux du commissariat de l’arrondissement.

Les deux accusateurs disent retrouver finalement la taille normale de leurs sexes

 A la police, les enquêteurs auditionnent verbalement les différentes parties concernées et interpellent les deux compagnons «victimes» de rétrécissement de leurs sexes, qui vérifient et soutiennent avoir finalement pu retrouver la taille normale de leurs attributs. Les flics sermonnent les accusateurs et relâchent le mis en cause.

 

Vieux Père NDIAYE

Laisser un commentaire

*

COPYTIGHT 2016 Jotay.net

Rechercher

Retour en haut