NDOULOMADJI: Le village d’origine de Macky Sall, une des localités les plus pauvres du Sénégal

Société Aucun commentaire sur NDOULOMADJI: Le village d’origine de Macky Sall, une des localités les plus pauvres du Sénégal 99

Les milliers de jeunes chômeurs qui peinent à trouver du travail ont décrié leur mal-vivre avant d’exiger un meilleur sort. Et pour des considérations mystiques, le Président Macky Sall, lors de sa visité économique dans la zone Nord, n’a pas rendu visite à ses parents, s’adressant plutôt à ces derniers depuis la Nationale, debout dans son véhicule, avant de faire cap sur Matam.

Paradoxalement, au moment où le pouvoir crie haut et fort que le Sénégal est sur les rampes de l’émergence et que l’Etat a respecté ses engagements de création de plus de cinq cent mille emplois, la situation que vivent les populations du village de Ndouloumadji est bien différente. Et le plus surprenant dans cette situation est que le Président Macky Sall est originaire de cette localité. Ce village de la région de Matam est aujourd’hui l’une des localités les plus pauvres du pays. On se rappelle qu’à Fatick où le Président est très apparenté, les jeunes de cette ville avaient manifesté et brûlé des pneus, pour crier leur ras-le-bol face à l’oubli des autorités à leur endroit. Aujourd’hui, cela se passe dans la zone Nord, plus précisément dans le village de Ndouloumadji, localité d’origine de l’actuel président de la République, qui manque de tout. Et pour montrer leur colère à l’endroit de leur fils et président du Sénégal, les jeunes de Ndouloumadji, à travers un point de presse, ont fustigé l’attitude de nos gouvernants qui, selon eux, ne font rien pour combattre le fléau de la pauvreté et du chômage qui gangrène le milieu rural. A Ndouloumadji Dembé et Founébé, le malheur de ces jeunes est qu’ils n’ont cessé de soutenir l’actuel Président dans tous ses combats. Mais, en retour, ils disent être laissés pour compte depuis que Macky Sall est au pouvoir. Selon un des porte-parole de la jeunesse de Ndouloumadji, le taux de chômage est tellement élevé qu’il touche les deux tiers de la population. Alors que, selon eux, le développement d’un pays doit forcément s’appuyer sur les ressources humaines, notamment sa jeunesse. Poursuivant, ces jeunes ont demandé l’implantation d’unités industrielles afin qu’ils puissent rester dans leur terroir et gagner leur vie. De même, ils ont réclamé des centres de formation pour leur permettre d’accéder à certaines filières professionnelles. Pour rappel, pour des considérations mystiques, il est aujourd’hui dit qu’il serait interdit à une autorité, voire suicidaire pour elle, de mettre les pieds dans les deux Ndouloumadji Dembé et founoubé. En effet, celle ou celui qui se hasarderait en tant qu’autorité à pénétrer dans ces localités pourrait être atteint d’un mal qui ne guérit jamais. C’est certainement la cause principale de la non-venue du Président Macky Sall dans sa propre localité d’origine, pendant sa visite économique. Ce dernier s’est finalement arrêté sur la route qui mène vers Matam, debout dans son véhicule, micro à la main, pour prononcer son discours à l’endroit de ses parents
Moussa SENE

Laisser un commentaire

*

COPYTIGHT 2016 Jotay.net

Rechercher

Retour en haut