RELATIONS SENEGAL – MAURITANIE: L’opposant mauritanien Moustapha Limam Chaavi sauvé d’une «exécution» par Macky Sall

Actualité Aucun commentaire sur RELATIONS SENEGAL – MAURITANIE: L’opposant mauritanien Moustapha Limam Chaavi sauvé d’une «exécution» par Macky Sall 37

Ceux qui veulent envenimer les relations entre les Présidents Sall et Aziz auront toujours la part belle tant que les deux chefs d’Etat ne décideront de mettre à plat leurs contentieux autour de la table. Les opposants au Président mauritanien, refugiés au Sénégal, sont au centre de la polémique et leur présence à Dakar n’est pas pour arranger les choses. A preuve, cette histoire d’exécution de l’un d’eux, «sauvé» par Macky Sall.

Si des personnes malintentionnées veulent assombrir un peu plus les relations entre le Sénégal et la Mauritanie, elles ne s’y prendraient pas autrement. Et selon des informations divulguées par le site alakhbar.info, «les services de renseignement mauritaniens seraient en train de préparer, à Dakar, une opération de liquidation de Moustapha Limam Chaavi, un opposant au régime du Président Mohamed Ould Abdel Aziz».
Selon le site mauritanien, tirée de plusieurs entretiens téléphoniques fuités par de «activistes» supposés de l’entourage du Président mauritanien, «l’information a été révélée dans un entretien téléphonique, fuité sur les réseaux sociaux et attribué à Limam Chaavi». Opposant au régime de Nouakchott en exil, ce dernier vivrait à Dakar et fait l’objet d’un mandat d’arrêt international, lancé par la Mauritanie.

Des barbouzes pour faire le sale boulot
Dans l’entretien en question, rapporte toujours le site alakhbar, «on entend une voix attribuée à Limam Chaavi dire à un certain Hicham, qui serait un officier des renseignements marocains : ‘’C’est le Président (sénégalais) Macky (Sall) qui m’a appelé. Il veut que je déménage chez-lui à la maison, que j’aille dormir chez-lui. Les Sénégalais ont des informations selon lesquelles les services (de renseignement) mauritaniens ont pris des contacts ici (Dakar) et ils veulent faire une opération contre quelqu’un. Donc, on suppose que c’est moi’’. (Ndlr : Une information certainement fausse parce qu’on voit mal le Président Macky Sall inviter quelqu’un, de surcroît un opposant mauritanien, à vivre dans son domicile)
La voix ajoute : ‘’Ils (les Mauritaniens) ont envoyé des barbouzes (agents secrets) ici. Ils ont contacté des gens sur place qui travaillent pour eux’’ afin de mener l’opération».
Cet extrait proviendrait d’un lot de plusieurs entretiens téléphoniques fuités sur les réseaux sociaux par des activistes proches du pouvoir mauritanien. Entretiens qui se seraient déroulés entre l’opposant mauritanien Moustapha Limam Chaavi, en exil à l’étranger, et des chefs d’Etat et hauts officiers de l’armée de pays voisins, renseigne alakhbar.info.
Mansour Kane

Laisser un commentaire

*

COPYTIGHT 2016 Jotay.net

Rechercher

Retour en haut