SYSTEME DE JEU DES LIONS: Le pari gagnant d’Aliou Cissé

Sport Aucun commentaire sur SYSTEME DE JEU DES LIONS: Le pari gagnant d’Aliou Cissé 18

Décevante durant toute la première période, l’équipe nationale du Sénégal a su changer de visage, pour s’imposer largement face à la Guinée Equatoriale (3-0). Une victoire acquise en grande partie grâce au 4-2-3-1 tenté par Aliou Cissé.

L’équipe nationale du Sénégal se cherche encore. Malgré la victoire de samedi dernier, Aliou Cissé continue de faire des tests pour trouver la bonne formule. Trouver la position idéale pour chaque joueur, l’alchimie parfaite entre tous les hommes et l’animation adéquate face à chaque adversaire : c’est le rêve de tout entraîneur. Après l’élimination du Sénégal à la Can, la question du système des Lions s’était déjà posée et il compte parmi les problématiques majeures que doit gérer le sélectionneur, à l’aube des prochaines échéances.

Une première période ratée à cause du 4-4-2
Deux voies s’offrent à lui : le 4-4-2 ou le 4-2-3-1 avec lequel il a finalement battu la Guinée Equatoriale samedi dernier, ou le 4-3-3 qu’il a longtemps privilégié lors de la Can 2017. Samedi, pour le compte de la première journée des éliminatoires, il a choisi le deuxième. Et si le résultat n’a pas été probant dans le jeu, il a amené Aliou Cissé à ce qu’il aime le plus : la victoire. Suffisant pour qu’il le garde. Mis en place contre les Cranes d’Ouganda, le 4-4-2 en losange doit permettre à Pape Alioune Ndiaye de briller. En position de numéro 10, le joueur formé à Diambars doit exprimer son potentiel offensif et se délester des tâches défensives. Problème, il est novice dans ce rôle. «C’est très intéressant, car au niveau du coaching, il y a eu du changement à la pause», a répondu Demba Mbaye, l’ancien entraineur de Niary-Tally qui vante les mérites de ce changement de système. «On a démarré avec un 4-4-2 en losange avec Pape Alioune Ndiaye en meneur de jeu, derrière les deux attaquants. A la pause, on est passé en 4-2-3-1. Il est important de signaler que c’est suite à ce changement qu’on a mis deux buts dans le jeu. Le premier a été marqué sur un ballon arrêté. Cela veut tout dire», ajoute-t-il.

Le 4-2-3-1 du sur mesure pour Gana Guèye
Avec ce système, l’équipe semble plus équilibrée. Salif Sané, devenu sentinelle, a permis à Gana de se libérer des tâches défensives pour se projeter parfois vers l’avant. Ce qui lui aura permis d’ailleurs son premier but sous la tunique floquée de la tête de lion. Demba Mbaye est d’avis d’ailleurs qu’il y a une vraie piste de réflexion par rapport aux systèmes, mais il trouve intéressant que sur ce genre de match, Cissé propose autre chose, essaye de surprendre l’adversaire. «On a eu deux mi-temps avec deux systèmes de jeu différents. Je pense que cela a contribué à perturber l’adversaire. Compte tenu du niveau de l’adversaire, le Sénégal aurait dû s’imposer beaucoup plus nettement», explique-t-il avant de poursuivre : «il faut être honnête, l’opposition était très faible. On a joué face à une équipe qui n’avait pas les armes pour inquiéter le Sénégal. Donc, j’ai un sentiment mitigé. Cette équipe, malgré sa faiblesse et malgré nos temps forts, on ne s’est pas procuré plusieurs occasions. C’est un problème».

Laisser un commentaire

*

COPYTIGHT 2016 Jotay.net

Rechercher

Retour en haut