USA: Donald Trump a reçu à déjeuner des dirigeants africains

Actualité Aucun commentaire sur USA: Donald Trump a reçu à déjeuner des dirigeants africains 79

Le Président américain Donald Trump a reçu à déjeuner les dirigeants de la Côte d’Ivoire, de l’Éthiopie, du Ghana, de la Guinée, de la Namibie, du Nigeria, du Sénégal, de l’Ouganda et de l’Afrique du Sud, en marge du sommet des Nations-Unies à New York. Il a dit les considérer comme des «partenaires pour promouvoir la prospérité et la paix sur une série de problèmes économiques, humanitaires et de sécurité». Relevant que l’Afrique a un énorme potentiel commercial et représente quantité de marchés différents, le Président Trump a estimé que pour les entreprises américaines, l’Afrique est vraiment devenu un lieu où elles doivent aller. Parce que, précise-t-il, «six des dix économies qui connaissent la croissance la plus rapide au monde sont en Afrique». Aussi, pense-t-il que l’’augmentation du commerce et de l’investissement américains dans diverses industries – y compris l’agriculture, l’énergie, les transports, la santé, les voyages et le tourisme – transformera encore les vies dans tout le continent. En contrepartie, le Président américain ne crache pas sur des investissements d’entreprises africaines aux Etats-Unis, à l’image de la sud-africaine Sasol qui, à titre d’exemple, construit une usine pétrochimique de 9 milliards de dollars en Louisiane.

Au plan sécuritaire, le Président Trump a évoqué la lutte contre le terrorisme, pour dire aux dirigeants africains : «les États-Unis sont fiers de travailler avec vous pour éradiquer les sanctuaires terroristes, pour couper leurs finances et pour discréditer leur idéologie dépravée». Donald Trump ne pouvait ne pas inviter ses hôtes africains à se joindre à lui dans la croisade contre le régime nord-coréen. «Nous devons tous rester ensemble et être responsables de la mise en œuvre des sanctions et des résolutions des Nations-Unies en réponse aux actions hostiles et menaçantes de la Corée du Nord», leur a-t-il dit. Et de conclure : «Nous croyons qu’une nation libre, indépendante et démocratique, dans tous les cas, est le meilleur véhicule pour le bonheur et le succès humains. Merci de vous joindre à moi pour cette discussion critique sur les défis et les opportunités auxquelles sont confrontés nos pays».

les echos

Laisser un commentaire

*

COPYTIGHT 2016 Jotay.net

Rechercher

Retour en haut