YOUSSOU NDOUR A LA LEVEE DU CORPS DE ABLAYE MBAYE: «A 12 ans déjà, il voulait aider ses parents et vivre sa passion…»

Dernières infos Aucun commentaire sur YOUSSOU NDOUR A LA LEVEE DU CORPS DE ABLAYE MBAYE: «A 12 ans déjà, il voulait aider ses parents et vivre sa passion…» 34

La levée du corps de Ablaye Mbaye a rassemblé toutes les personnalités du Sénégal. Sportifs, hommes politiques, chanteurs et musiciens ont répondu à l’appel pour accompagner Ablaye Mbaye à Yoff où il repose désormais. Youssou Ndour, mentor du défunt, a délivré un message poignant.

L’année 2017 commence tristement pour les artistes. Hier, ils ont inhumé Ablaye Mbaye au cimetière musulman de Yoff. Politiciens, artistes, sportifs, tous étaient présents pour accompagner le prodige et talentueux Ablaye Mbaye à sa dernière demeure. Youssou Ndour et Mbaye Dièye Faye étaient au premier plan. Ces derniers ont confié que c’est l’oncle de feu Ablaye Mbaye qui leur a confié le jeune prodige, alors qu’il venait d’avoir 12 ans. «C’est mon jeune frère et mon collègue. Je ne peux pas tout dire sur Ablaye, parce qu’il y a tellement de choses à dire», dira Youssou Ndour d’une voix étouffée par l’émotion. Le leader du Super Etoile poursuit : «quand je l’ai rencontré, alors qu’il avait 12 ans, il m’a dit qu’il n’avait que deux objectifs : le premier c’est de venir en aide à ses parents et le deuxième c’est de vivre sa passion qui est la musique».

PAPE DIOUF VERSE DE CHAUDES LARMES

Ce qui résume largement la vie et l’œuvre de Feu Ablaye Mbaye, à travers ses chansons où il glorifiait toujours sa mère. «On a perdu un grand homme, un exemple pour le Sénégal, un grand chanteur. Ce que je veux dire aux jeunes sénégalais, c’est de faire comme Ablaye Mbaye : respectez vos parents et vos aînés. Un homme pieux est aussi parti». Le chanteur Pape Diouf a versé de chaudes larmes quand Youssou Ndour a fini de parler.
Mbaye Dièye Faye, qui a présenté Ablaye Mbaye à Youssou Ndour, ne pouvait contenir ses émotions. Ses yeux rouges témoignaient de la douleur qu’il ressentait. «Nous l’avons connu très jeune et depuis que son oncle nous l’a confié, il n’a jamais dérapé devant nous. Il a toujours été respectueux et nous subissons aujourd’hui une grosse perte. Je ne peux m’épancher sur l’œuvre de ce jeune prodige, parce que je n’ai pas les mots pour le dire…», se contentera de dire Mbaye Dièye Faye.
Serigne Mansour Sy Djamil, quant à lui, axera son discours sur le disciple aveugle qui habite à Fass. «Celui qui a émerveillé les Sénégalais de par sa simplicité, sa bravoure. Il a démontré que ne pas voir n’est pas un handicap», dit-il.
Sur ce, le monde fou qui s’est déplacé pour rendre un dernier hommage à Ablaye Mbaye l’a raccompagné jusqu’au cimetière musulman de Yoff, où l’artiste repose désormais.

Samba THIAM

Laisser un commentaire

*

COPYTIGHT 2016 Jotay.net

Rechercher

Retour en haut